1. Calcul du Laplacien

<< | Liste des exercices | Seuillage des passages par 0 du Laplacien >>

Introduction

But de l'exercice

Il s'agit ici de réaliser un calcul simple du Laplacien d'une image et d'examiner dans quelle mesure ses passages par 0 peuvent être utilisés pour détecter les points contours dans une image.

Description du code de base

Le code fourni est une base de plugin ImageJ, où sont mises en évidence les parties

/* à compléter */

Le code de base se contente de construire et afficher une interface de configuration pour le plugin Laplacien :

Ces paramètres vont être utilisés progressivement lors de ce TP :

  • la liste déroulante propose 4 masques Laplacien de taille 3x3, mais seul le premier sera utilisé ici. Ce choix est stocké dans la variable d'instance filtre ;
  • le champ numérique suivant permet d'effectuer un filtrage gaussien et sera utlisé à l'exercice 3. Cette valeur est stockée dans la variable d'instance sigma ;
  • le seuil (ang. « threshold ») pour les passages par 0 du Laplacien est utilisé à partir de l'exerice 2. Ces valeurs sont respectivement stockées dans les variables d'instance seuillageZeroCross, seuilZeroCross et seuilZeroCrossAuto.

Images de travail

L'image considérée dans un premier temps (spores) est la suivante :

Enregistrer cette image à partir de cette page. Nous aurons également besoin de l'image Phare, déjà utilisée dans la séance précédente. Toutes deux sont codées sur 8 bits.

Calcul et représentation du Laplacien

  1. Ajouter à la méthode run du code de base :
    • le calcul par convolution du Laplacien de l'image d'entrée dans l'image 32 bits fpLaplacian ;
    • l'affichage du résultat dans une nouvelle fenêtre, représentée par un objet ImagePlus.
Remarque : chacune de ces opérations ne nécessite pas plus de 2 instructions.
  1. Exécuter le plugin sur l'image spores et interpréter l'image obtenue.
  2. Mettre en évidence les pixels auxquels le Laplacien a une valeur proche de 0, en utilisant le menu Image/Adjust/Threshold. Quelles remarques pouvez-vous faire sur l'utilisation directe des valeurs nulles du Laplacien pour détecter les points contours ?